Menu
Menu

Relations publiques

Qu’il s’agisse de relations avec les médias, de rencontres internationales, de manifestations, de campagnes ou de conférences, les actions et le travail de relations publiques d’ACN ont de nouveau été multiples en 2019. Nous vous présentons ici quelques évènements qui ont été organisés soit par le bureau international d’ACN soit par quelques-uns des 23 bureaux nationaux.

Bénédiction papale pour l’initiative d’ACN

Le 15 août, lors de la prière de l’Angélus sur la place Saint-Pierre, le pape François a béni 6 000 chapelets destinés à être donnés en cadeau aux fidèles de Syrie. « Les chapelets qui ont été fabriqués à l’initiative d’ACN, doivent être le signe pour nos frères et sœurs en Syrie que je suis près d’eux », a déclaré le Pape. Il avait reçu auparavant une délégation d’ACN et loué le travail de notre organisme de bienfaisance. « Je remercie ACN pour tout ce que vous faites. Lorsque nous prions avec le peuple syrien, nous nous rapprochons de lui. » Le 15 septembre, le Pape a béni aussi une icône de « Notre-Dame des Douleurs, Consolatrice des Syriens ».

On 15 September the Pope also blessed an icon with the motif of “Our Lady of Sorrows, Consoler of Syrians”. Le 15 septembre, le Pape a béni aussi une icône de « Notre-Dame des Douleurs, Consolatrice des Syriens ».

Une consolation pour les personnes en deuil en Syrie

Sous le titre « Consolez mon peuple », ACN a lancé en 2019 une action d’aide spirituelle destinée aux proches survivants des victimes de guerre, de meurtre et d’enlèvement. Le projet a été organisé et réalisé en collaboration avec les Églises locales catholiques et orthodoxes et était destiné à devenir un symbole de fraternité entre les différentes confessions chrétiennes. Les proches des victimes ont reçu en cadeau un chapelet béni par le Pape, une Bible ou une croix. En outre, l’icône de « Notre-Dame des Douleurs, Consolatrice des Syriens », qui a été également bénie par le Pape, a été portée dans les paroisses catholiques et orthodoxes pour y consoler les fidèles. ACN a appelé les fidèles du monde entier à être proches des personnes en deuil en Syrie par la prière et la solidarité.

Syria: “Comfort my People” campaign. Syria: “Comfort my People” campaign.

« La Nuit des témoins »

En 2019, pour la onzième fois, le Bureau national français d’ACN a organisé la « Nuit des témoins ». Ces veillées de prières et de témoignages rendent hommage aux victimes des persécutions religieuses. L’évènement principal qui a été repris durant l’année dans d’autres villes françaises a eu lieu en mars 2019 — vraisemblablement pour la dernière fois — dans la cathédrale parisienne de Notre-Dame qui a été fortement endommagée quelques jours plus tard par un incendie. Les invités d’honneur étaient cette fois-ci l’archevêque Mgr Fridolin Ambongo de la République démocratique du Congo, un pays où la violence règne depuis des décennies, l’évêque Mgr Theodor Mascarenhas venant d’Inde où les extrémistes fanatiques hindouistes attaquent de plus en plus souvent d’autres communautés religieuses, ainsi que sœur Mona Aldhem de Syrie. La « Nuit des témoins » se déroule également dans d’autres pays où ACN est représentée, ainsi par exemple en Allemagne, en Espagne et en Italie.

« Mercredi rouge »

En 2019, comme les années précédentes, des églises, des cathédrales et des bâtiments publics emblématiques ont de nouveau été illuminés d’une lumière rouge pour commémorer les victimes des persécutions religieuses dans le monde. Cette fois, l’initiative lancée par ACN a eu lieu dans quinze pays sur quatre continents. Les Philippines ont battu un record où, en plus de la cathédrale de Manille, 2 050 églises paroissiales de 68 diocèses ont été illuminées. Au Royaume Uni, 120 bâtiments ont été éclairés en rouge. Le « Mercredi rouge » a été aussi organisé à Washington, Prague, Lisbonne, Londres, Francfort, Berlin, Rome, Vienne, Amsterdam, en plusieurs endroits du Canada et de l’Australie mais aussi pour la première fois à Budapest. Les monuments et les lieux de culte ont été plongés dans une lumière rouge foncé et sont ainsi devenus un symbole de la solidarité avec les chrétiens persécutés dans le monde entier.

Red Wednesday in St. Michael's Cathedral in Toronto, Canada. Three young Chaldeans helped with a Aramaic hymn to honour Christian martyrs at the annual Red Mass sponsored by Aid to the Church in Need.

Les Journées mondiales de la jeunesse à Panama

En janvier 2019, les Journées mondiales de la jeunesse organisées dans la ville de Panama ont été pour plus de 122 000 jeunes venus de 155 pays le grand évènement de l’année. Apogée de la manifestation : la rencontre des fidèles avec le Pape François à l’occasion de plusieurs messes. ACN avait permis à des jeunes venus de Terre Sainte, de Haïti, du Malawi, du Bangladesh, de l’Égypte et d’Albanie de participer aux Journées mondiales de la jeunesse. En outre, nous avons pu cofinancer à hauteur de 100 000 euros, la fabrication de chapelets qui ont été réalisés par des chrétiens à Bethléem puis distribués aux participants des Journées mondiales de la jeunesse à la demande du Pape. Bien plus qu’une simple aide pour la prière personnelle des pèlerins, ces chapelets ont permis à deux cents familles chrétiennes de vivre pendant un an en Terre Sainte grâce à cette importante commande. Des détenus, des réfugiés et des chômeurs ont également participé à la fabrication des chapelets, en pouvant profiter de cette manière à cette action.

The World Youth Day in Panama City in January 2019. En janvier 2019, les Journées mondiales de la jeunesse organisées dans la ville de Panama
Facts and figures