Safeguarding

ACN soutient l’Église dans ses mesures de prévention en matière d’abus. ACN finance ainsi dans le monde entier des cours consacrés au sujet du « Safeguarding », permettant aux prêtres et aux religieux de se former pour reconnaître et empêcher les abus sexuels et autres violences à l’encontre de mineurs ou de majeurs en situation de dépendance.

Pour pouvoir proposer des cours de « Safeguarding », ACN travaille entre autres étroitement avec le Centre for Child Protection (CCP) de l’Université pontificale grégorienne à Rome qui est un centre de tout premier plan dans ce domaine.

»Nous nous engageons dans le monde entier afin que les mineurs et les personnes placées sous la responsabilité d’autrui soient mieux protégées.«

Regina Lynch, directrice de projet

Ces cours mettent particulièrement l’accent sur les méthodes de reconnaissance des abus pour pouvoir les identifier le plus tôt possible. Pour former à une assistance compétente, ils commencent par expliquer les conséquences dévastatrices de l’abus pour la victime.

Children drawing in the Bidi Bidi Refugee Settlement, Uganda.
Enfants en train de dessiner au camp de réfugiés de Bidi Bidi, Ouganda.

Le but est l’apprentissage de mesures efficaces tant pour la prévention de ces situations que pour le traitement des cas présumés afin d’éviter par exemple la dissimulation de l’abus.

Nos partenaires de projets ne peuvent recevoir de l’aide d’ACN qu’après s’être engagés par écrit à pratiquer la politique de « Safeguarding ». Cette aide est retirée si des cas présumés ou réels d’abus ne sont pas poursuivis de manière adéquate.

Ces exigences concernant le « Safeguarding » s’appliquent dans la même mesure aux collaborateurs d’ACN qui sont tenus de respecter les directives édictées par ACN et qui doivent suivre une formation continue dans ce domaine.