Aid to the Church in Need aide les chrétiens du monde entier

Les origines d’Aid to the Church in Need remontent à la période qui a suivi la Seconde Guerre mondiale. L’Europe était en ruine : des millions de personnes étaient déplacées ou en fuite, le plus souvent sans abri et souffrant de la faim – les réfugiés d’Allemagne de l’Est étant particulièrement touchés.

C’est en ces heures sombres qu’est né ce qui allait devenir pour le Père Werenfried van Straaten l’œuvre de toute une vie. En 1947, il fonda l’organisation d’aide sociale «Ostpriesterhilfe » pour porter secours à l’Église derrière le Rideau de fer, d’où naîtra Aid to the Church in Need.

Pensez aux jeunes qui consacrent leur vie à Dieu, pour le servir et pour servir les plus démunis.

Père Werenfried van Straaten, Fondateur d'Aid to the Church in Need

Son association de bienfaisance collectait de la nourriture et des vêtements au profit des millions de réfugiés d’Allemagne de l’Est, et leur offrait un accompagnement spirituel en ce temps de crise : une tâche qui semblait quasiment impossible, sachant que ceux auprès desquels il recueillait les dons en Belgique et aux Pays-Bas étaient aussi ceux qui avaient subi l’occupation allemande.

Ses appels passionnés, prêchant l’amour fraternel et la réconciliation, finirent par déclencher une vague de solidarité. Et, comme à l’époque la plupart des gens n’avaient pas d’argent, ils donnaient de la nourriture, et en particulier du lard. Depuis ce moment-là, le Père Werenfried fut connu aussi sous le nom de « Père au lard ».

La charité, signe d’une foi vivante et concrète

Sous la conduite du Père Werenfried, l’œuvre de bienfaisance catholique Aid to the Church in Need parvint à mettre en œuvre plusieurs projets d’aide uniques en leur genre. Par exemple, des prêtres à moto avec sacs à dos ou à bord de Coccinelles Volkswagen furent envoyés dans les provinces les plus reculées, et des camions-chapelle furent envoyés comme églises mobiles pour les personnes déplacées.

» La camaraderie entre les équipes et les bénévoles est tout simplement merveilleuse, et fait que notre travail en vaut encore plus la peine. «

 Mervyn Maciel, bénévole, Grande-Bretagne

Quand la Guerre froide débuta dans les années 1950, l’œuvre de bienfaisance lança une campagne inédite en faveur de l’Église catholique persécutée de l’autre côté du Rideau de fer. Et dans les années 1960, ses programmes d’aide furent étendus à l’Afrique, à l’Asie et à l’Amérique latine.

Grâce aux centaines de milliers de bienfaiteurs qui soutiennent Aid to the Church in Need, nous sommes aujourd’hui présents dans le monde entier, avec un montant de dons annuel de plus de 106 millions d’euros. Cette réussite prouve, une fois encore, que l’action caritative naît d’une foi vécue concrètement.

Une Fondation Pontificale avec une portée mondiale

Reconnue comme Fondation pontificale depuis 2011, Aid to the Church in Need se met au service des chrétiens du monde entier partout où ils sont persécutés, opprimés ou en proie aux besoins matériels.

v