Une attaque de villages chrétiens provoque de nouveaux troubles dans le Nord du Mozambique

Une attaque récente contre deux villages chrétiens dans le Nord du Mozambique a fait deux morts et quatre blessés et a provoqué des troubles au sein de la population locale, de nombreuses personnes quittant leurs maisons en quête de sécurité.

L’attaque a eu lieu le 30 décembre et a été revendiquée par la branche mozambicaine de l’État Islamique, qui mène une insurrection armée dans la région depuis plus de cinq ans.

Dans des messages postés sur ses comptes de réseaux sociaux, le groupe terroriste affirme avoir attaqué « une communauté chrétienne », combattant les « milices chrétiennes » locales et les forçant à fuir, capturant et exécutant l’un de leurs commandants. Les terroristes ont publié des photographies des maisons incendiées du village de Namade, dans la province de Cabo Delgado.

attaque mozambique
Des djihadistes à Cabo Delgado.

Une attaque récente contre deux villages chrétiens dans le Nord du Mozambique a fait deux morts et quatre blessés et a provoqué des troubles au sein de la population locale, de nombreuses personnes quittant leurs maisons en quête de sécurité.

L’attaque a eu lieu le 30 décembre et a été revendiquée par la branche mozambicaine de l’État Islamique, qui mène une insurrection armée dans la région depuis plus de cinq ans.

Dans des messages postés sur ses comptes de réseaux sociaux, le groupe terroriste affirme avoir attaqué « une communauté chrétienne », combattant les « milices chrétiennes » locales et les forçant à fuir, capturant et exécutant l’un de leurs commandants. Les terroristes ont publié des photographies des maisons incendiées du village de Namade, dans la province de Cabo Delgado.

Attaque de villages chrétiens mozambique
Personnes déplacées par la guerre à Cabo Delgado

Une attaque récente contre deux villages chrétiens dans le Nord du Mozambique a fait deux morts et quatre blessés et a provoqué des troubles au sein de la population locale, de nombreuses personnes quittant leurs maisons en quête de sécurité.

L’attaque a eu lieu le 30 décembre et a été revendiquée par la branche mozambicaine de l’État Islamique, qui mène une insurrection armée dans la région depuis plus de cinq ans.

Dans des messages postés sur ses comptes de réseaux sociaux, le groupe terroriste affirme avoir attaqué « une communauté chrétienne », combattant les « milices chrétiennes » locales et les forçant à fuir, capturant et exécutant l’un de leurs commandants. Les terroristes ont publié des photographies des maisons incendiées du village de Namade, dans la province de Cabo Delgado.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

En réponse à la demande du Pape de prier pour la paix au Myanmar, ACN annonce une initiative de prière qui coïncide avec l'anniversaire du coup d'État...
Après l'attaque d'une église protestante dans le Congo, un missionnaire dénonce le silence de la communauté internationale...
La reconstruction du couvent des sœurs dominicaines de St Joseph, totalement détruit, à Batnaya, en Irak, est un signe de cette foi....