Une attaque de villages chrétiens provoque de nouveaux troubles dans le Nord du Mozambique

Une attaque récente contre deux villages chrétiens dans le Nord du Mozambique a fait deux morts et quatre blessés et a provoqué des troubles au sein de la population locale, de nombreuses personnes quittant leurs maisons en quête de sécurité.

L’attaque a eu lieu le 30 décembre et a été revendiquée par la branche mozambicaine de l’État Islamique, qui mène une insurrection armée dans la région depuis plus de cinq ans.

Dans des messages postés sur ses comptes de réseaux sociaux, le groupe terroriste affirme avoir attaqué « une communauté chrétienne », combattant les « milices chrétiennes » locales et les forçant à fuir, capturant et exécutant l’un de leurs commandants. Les terroristes ont publié des photographies des maisons incendiées du village de Namade, dans la province de Cabo Delgado.

attaque mozambique
Des djihadistes à Cabo Delgado.

Une attaque récente contre deux villages chrétiens dans le Nord du Mozambique a fait deux morts et quatre blessés et a provoqué des troubles au sein de la population locale, de nombreuses personnes quittant leurs maisons en quête de sécurité.

L’attaque a eu lieu le 30 décembre et a été revendiquée par la branche mozambicaine de l’État Islamique, qui mène une insurrection armée dans la région depuis plus de cinq ans.

Dans des messages postés sur ses comptes de réseaux sociaux, le groupe terroriste affirme avoir attaqué « une communauté chrétienne », combattant les « milices chrétiennes » locales et les forçant à fuir, capturant et exécutant l’un de leurs commandants. Les terroristes ont publié des photographies des maisons incendiées du village de Namade, dans la province de Cabo Delgado.

Attaque de villages chrétiens mozambique
Personnes déplacées par la guerre à Cabo Delgado

Une attaque récente contre deux villages chrétiens dans le Nord du Mozambique a fait deux morts et quatre blessés et a provoqué des troubles au sein de la population locale, de nombreuses personnes quittant leurs maisons en quête de sécurité.

L’attaque a eu lieu le 30 décembre et a été revendiquée par la branche mozambicaine de l’État Islamique, qui mène une insurrection armée dans la région depuis plus de cinq ans.

Dans des messages postés sur ses comptes de réseaux sociaux, le groupe terroriste affirme avoir attaqué « une communauté chrétienne », combattant les « milices chrétiennes » locales et les forçant à fuir, capturant et exécutant l’un de leurs commandants. Les terroristes ont publié des photographies des maisons incendiées du village de Namade, dans la province de Cabo Delgado.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

L’attentat perpétré dans le diocèse de Dori, dimanche 25 février, n’est que le dernier d’une série d’attentats terroristes au Burkina...
Regina Lynch, Présidente exécutive de ACN International : « Il est essentiel de garantir le droit de pratiquer sa foi...
L’évêque de Pemba affirme que la situation causée par l’insurrection djihadiste est déjà désastreuse, mais il craint que le pire...