Kenya: Aide à la formation pour 81 séminaristes du diocèse d’Eldoret

Le diocèse d’Eldoret se situe dans l’ouest du Kenya, à la frontière avec l’Ouganda. Sur les quelque 2.200.000 habitants, il y a plus d’un demi-million de catholiques.

Les principaux problèmes auxquels l’Église est confrontée dans la région sont le manque de formation religieuse chez les fidèles, la polygamie et la pauvreté qui fait également que l’Église dispose de peu de moyens. Les prêtres sont donc confrontés à de grands défis. Pour résoudre les deux premiers problèmes, la condition fondamentale la plus importante est de bien former les prêtres.

Actuellement, 81 jeunes gens du diocèse se préparent à devenir prêtres. Ils étudient dans différents séminaires de ce pays d’Afrique de l’est, car le diocèse d’Eldoret ne dispose pas de son propre séminaire. Cette année encore, la joie a été grande d’assister à neuf ordinations diaconales et neuf ordinations sacerdotales. Et la relève est là : au début de la nouvelle année académique, seize garçons ont commencé leur formation sacerdotale.

En plus de l’étude de la théologie et de la philosophie, les séminaristes acquièrent une expérience pratique dans la pastorale. Pendant les trois mois de vacances d’été, ils s’engagent dans les paroisses. Ils y rendent visite aux fidèles chez eux, partagent avec eux leurs joies et leurs soucis et prient avec eux. Ils travaillent auprès des jeunes, rendent visite aux personnes âgées et aux malades et leur apportent souvent aussi la communion, les consolent, les écoutent et préparent la célébration eucharistique. Ils enseignent le catéchisme et assistent le prêtre en tant qu’enfants de chœur, ce qui suscite en eux un plus grand amour et une plus profonde compréhension de la liturgie.

Cependant, la formation coûte de l’argent : le matériel didactique, les frais de scolarité, les frais de transport, les livres de prières et les bréviaires, les soutanes et autres vêtements, la nourriture, l’énergie, les soins de santé, etc. Il faut payer tout ça.

Étant donné qu’Eldoret est un diocèse certes vital mais pauvre du point de vue matériel, l’AED souhaiterait cette année encore soutenir la formation des 81 futurs prêtres pour un montant total de 28.350 euros.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

Le génocide rwandais de 1994 est connu dans le monde entier. Le fait qu'il ait eu pour conséquence...
L’archevêque de Panama a parlé à Aid to the Church in Need (ACN) de son expérience dans la...
Deux ans plus tard, les terroristes soupçonnés d’avoir assassiné plus de 40 fidèles lors de la messe du dimanche de...