Menu
Menu

Asie/Océanie

La région Asie et Océanie s’étend sur un immense territoire où l’on recense une extrême diversité d’ethnies, de religions, de conditions climatiques et d’enjeux sociaux. Le réchauffement climatique se fait sentir particulièrement lourdement en de nombreux endroits par des catastrophes naturelles plus fréquentes, des pertes répétées de récolte et une nouvelle augmentation de la pauvreté et de l’exode rural. L’Église chrétienne souffre avant tout de sa position minoritaire dans de larges zones de la région. ACN aide les Églises locales à remplir leurs nombreuses tâches et les soutient dans la mise en place et le maintien de leur infrastructure ainsi que dans le cadre de la formation de leurs accompagnateurs spirituels et collaborateurs.

Les musulmans, les hindous et les bouddhistes constituent en Asie les grandes communautés religieuses. Les chrétiens sont depuis toujours en minorité là-bas et souffrent souvent de discriminations et d’inégalités. Si l’on prend l’exemple de l’Inde, ce sont essentiellement des groupes nationalistes hindouistes qui rendent la vie difficile aux chrétiens. On assiste régulièrement à des agressions violentes à l’encontre de paroisses chrétiennes ou de fidèles. Dans les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale, l’Église doit encore se battre depuis la chute du communisme pour reconstruire les structures religieuses.

ACN helps local churches fulfil their diverse tasks.
ACN helps local churches fulfil their diverse tasks.

La foi soude les familles et donne un soutien aux personnes déracinées.

Mais l’Église doit aussi se confronter aux problèmes liés à l’éclatement des familles ainsi qu’à ceux du déracinement et de la désorientation de la jeunesse en Asie et en Océanie. C’est pourquoi de nombreuses Églises locales mettent particulièrement l’accent sur le travail pastoral avec les familles et la jeunesse. ACN se tient à leur côté dans cette tâche ainsi que dans le cadre des initiatives qui favorisent le dialogue interreligieux. Nous accordons en outre des subventions pour la construction et la rénovation de bâtiments religieux, la formation de prêtres, de religieux et de laïcs, la fourniture de matériel de catéchisme et l’acquisition de véhicules pour le travail pastoral.