Bangladesh: Un programme pour les jeunes

Comme partout au Bangladesh, les catholiques constituent une infime proportion de la population du diocèse de Mymensingh : sur les 19 millions d’habitants du diocèse, seuls 83.000 sont catholiques. La majorité d’entre eux font partie du groupe ethnique Garo et d’autres minorités ethniques, et vivent principalement dans la région qui se trouve à la frontière de l’Inde.

Depuis sa fondation en 1987, l’éducation religieuse des jeunes est une priorité au sein du diocèse. La formation biblique, la catéchèse, la connaissance de la doctrine sociale de l’Église – tout cela est important pour donner aux jeunes une base éthique et religieuse solide et pour construire l’avenir de l’Église dans ce pays à majorité musulmane. « La foi doit être nourrie », dit Mgr Paul Ponen Kubi. Comme partout dans le monde, les mauvaises influences auxquelles les jeunes sont exposés sont puissantes ici aussi. Il est important de leur enseigner des valeurs et de les immuniser contre les influences néfastes.

Dans l’ensemble, le niveau d’éducation est faible et les minorités ethniques ont tendance à vivre dans des zones moins développées. Ici, l’Église est particulièrement engagée, non seulement pour permettre le développement de la personnalité des jeunes, mais aussi pour les préparer à assumer un jour des responsabilités dans l’Église et dans la société.

Groupe de jeunes de Mymensingh
Groupe de jeunes de Mymensingh

Avec notre aide, le diocèse de Mymensingh veut mettre en place dans les 18 paroisses un programme de formation religieuse de trois ans qui comprenne également des retraites pour prier, discuter, se détendre et s’amuser entre amis, et un « camp biblique », une sorte de camp de vacances comprenant des heures d’étude de la Bible afin que les jeunes qui la connaissent peu apprennent à aimer les Saintes Écritures, tout en vivant de belles et intéressantes expériences. En outre, il y a la catéchèse, la prière, la louange et d’autres événements conçus pour approfondir et renforcer la vie religieuse des jeunes.

Cependant, dans la région, l’Église est hélas très pauvre et dépend de notre aide. Nous souhaitons donc soutenir ce programme triennal à hauteur de 13.300 euros.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

En réponse à la demande du Pape de prier pour la paix au Myanmar, ACN annonce une initiative de prière qui coïncide avec l'anniversaire du coup d'État...
Après l'attaque d'une église protestante dans le Congo, un missionnaire dénonce le silence de la communauté internationale...
La reconstruction du couvent des sœurs dominicaines de St Joseph, totalement détruit, à Batnaya, en Irak, est un signe de cette foi....