Les évêques appellent les Nigérians à voter « en masse » et à « rejeter le mal » aux élections générales

Alors que le pays le plus peuplé d’Afrique continue de faire face à un certain nombre de défis et de menaces, ACN consacre sa campagne de Carême au Nigeria.

Les évêques nigérians ont appelé la population à sortir « en masse » le 25 février pour voter aux élections générales du pays.

Dans un communiqué publié le 17 février, à l’issue d’une réunion de la Conférence des évêques catholiques du Nigeria (CBCN), les prélats ont appelé les Nigérians à « rejeter le mal, quel qu’il soit, et à choisir avec sagesse des candidats bons et capables à tous points de vue ».

« Nos votes sont précieux. Nous devons les utiliser à bon escient. Nous encourageons tous les citoyens électeurs à sortir en masse pour voter pour des dirigeants qui respectent Dieu, sont honnêtes, dynamiques et transparents pour un Nigeria meilleur », déclarent les évêques.

Le document énumère ensuite plusieurs des défis auxquels la nation nigériane est confrontée, notamment « les insurgés de Boko Haram, les milices de bergers peuls, les bandits et les tueurs prétendument inconnus » qui « ont continué à semer la terreur dans différentes parties du pays ».

« Certaines communautés ont été saccagées et leurs habitants déplacés en raison des activités de certains criminels et de certains agents de sécurité du gouvernement. Des centaines de vies ont été perdues dans des circonstances très brutales, et bien d’autres personnes encore ont été mutilées. Certains membres du personnel de notre Église ont été victimes d’enlèvements et de meurtres. Les enlèvements contre rançon sont en augmentation, si bien qu’aucun endroit ne semble sûr. Les routes, les maisons et même l’enceinte sacrée des lieux de culte ne sont pas sûres non plus ».

La campagne de carême de ACN consacrée au Nigeria

La fondation pontificale Aid to the Church in Need International (ACN) consacre cette année sa campagne de carême à la situation des chrétiens au Nigeria. Cette œuvre internationale met en lumière le sort des chrétiens dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

En collaboration avec les évêques dont les diocèses sont les plus touchés par la violence, ACN a créé un programme visant à renforcer l’Église locale au Nigeria. L’œuvre pontificale de bienfaisance a engagé cinq millions d’euros dans ce programme – qui comprend cinq dimensions spécifiques :

i) assurer la sécurité de nos partenaires de projets
ii) construire la paix par la formation et le dialogue interreligieux
iii) prendre en charge les victimes de violence
iv) renforcer l’Église dans son action
v) soutenir la prière pour la paix, la guérison et le pardon

La situation au Nigéria est très complexe, car les facteurs de violence se chevauchent souvent. Par exemple, la question des conflits fonciers est aussi vieille que la société humaine, mais il y a lieu de craindre qu’elle n’ait été exacerbée par la radicalisation religieuse. Pour cette raison et pour mieux comprendre la situation du Nigeria, ACN a préparé deux documents à distribuer aux bienfaiteurs, journalistes et autres personnes intéressées.

Le premier intitulé « Le Nigéria à la croisée des chemins », est un rapport approfondi de 40 pages sur le pays, qui donne un aperçu général de la situation et explique en détail combien de facteurs affectent cette nation. Il fournit des informations complètes sur les origines ethniques, religieuses, géographiques, politiques et historiques, ainsi que la cartographie des situations existantes de tension et de conflit au Nigéria.

Le deuxième document intitulé « Le Nigéria, une plaie sanglante », rassemble 26 témoignages directs de persécution religieuse, notamment de victimes de Boko Haram, d’attaques d’éleveurs peuls, d’enlèvements et d’attaques contre des églises, comme par exemple le tragique massacre du dimanche de la Pentecôte survenu l’année dernière.

Les documents sont disponibles en anglais, espagnol et français. Toute personne souhaitant obtenir ces documents gratuitement peut contacter ACN à l’adresse suivante : press@acn-intl.org

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

Depuis un an, la guerre des généraux fait rage dans un pays déjà très affaibli. La population est à l’agonie...
Mgr Indrias Rehmat, évêque de Faisalabad, a exprimé sa déception à l’égard des autorités qui n’ont pas traduit en justice...
La fondation Aid to the Church in Need aide l’Église locale à être au service des communautés nouvelles et croissantes...