Méditation du Cœur Immaculé de Marie au dispensaire intercommunautaire de Borj-Hammoud Nabaa-Liban.

Les temps sont durs. Des nuages de changements bouleversent la vie de la population libanaise et secouent fortement les chrétiens vivant dans les quartiers défavorisés. Ils sont choqués, épuisés, découragés, et même désespérés. Ils avancent dans les rues à la recherche d’une personne qui les guide vers une porte de secours, tenant discrètement un chapelet à la main et priant la Vierge Marie. Marie est si proche de nous qu’elle fait partie intégrante de notre vie quotidienne, on l’invoque sous tous les noms : “ Notre Dame de la Route”, “Notre Dame du puits”, “Notre Dame des semences”, “Notre Dame du Mont”, “Notre Dame de la porte”, “Notre Dame du Liban”, “de Zahlé”, de Maghdouché. Tout le pays a été consacré au Cœur de Marie et à celui de son Fils.

Dans la contemplation du cœur de Marie nous trouvons lumière, force, courage, et consolation en ces moments exceptionnels. Comme nous, elle aussi, a vécu de grands changements dès sa jeunesse. En gardant un cœur ouvert, elle a accueilli le bouleversement de son projet de vie : contradictions, énigmes, incompréhensions. Elle a su se rendre disponible, à l’écoute de l’Esprit, rester souple et flexible. Elle a donné chair à Jésus. Son cœur et ses yeux sont fixés sur Lui.

Son attitude de simplicité et de transparence à la grâce nous inspire au milieu des événements qui massacrent nos projets de vie et font gronder la colère dans nos cœurs. Elle nous incite à l’écoute des autres avec patience et bienveillance. Lorsque chaque matin des personnes malades défilent devant la porte du dispensaire, les larmes aux yeux, inquiètes, désorientées, désespérées, j’invoque le Cœur de Marie pour trouver la capacité d’écouter, de comprendre, d’accueillir et d’orienter. Lorsque les besoins de la population se font de plus en plus nombreux, je me tourne vers Marie et j’invoque son cœur plein de bonté ; je le contemple à Cana empressé de servir, de donner de la joie, confiante en son Fils.

Marie nous guide dans nos choix et nos prises de décisions. Tous les jours, des situations changent : coupures d’électricité ou d’eau, pénurie de pain de médicaments,  de soins, ou de lait infantile, des personnes âgées sont délaissées…. Que faire ? J’entends la Vierge Marie chuchoter à l’oreille de Jésus : “ ils n’ont plus de vin, d’eau, d’électricité. Ils n’ont plus de joie, de force pour lutter, ils sont courbés sous le poids du mal…… et Jésus agit. Face à tant d’injustice et d’oppression ; face aux lourdes conséquences de la corruption ; face aux souillures de l’égoïsme et de l’indifférence, le cœur pur de Marie illumine les ténèbres, inspire, fortifie, rassure, stimule dans le combat contre le mal en nous et autour de nous ; debout au pied de la croix, elle a goûté à la joie du triomphe sur la mort, avec elle, nous espérons recevoir l’Esprit Saint sur le chemin de renouvellement de nos vies et de nos sociétés. Son cœur pur lui fit voir la victoire de l’Amour sur tant de haine et de violence.

peuple du liban
Sœur Noha du dispensaire de la Clinique de Bourj el Hammoud

Que des blessures dans les cœurs des gens qui franchissent la porte du dispensaire médico-social ! Que de déchirements ! Que de gémissements ! Mais aussi que de foi, que de force, que de gestes de pardon et de miséricorde ! Que de dons ! Que de services ! Que de partage … La Vierge Marie est là. Son Cœur Miséricordieux et plein de tendresse se réjouit d’accueillir et de consoler. Elle nous prend par la main et nous conduit vers son Fils. Marie Immaculée, sanctifie tout ce qu’elle touche. Elle sanctifie le temps. Elle sanctifie le travail. Parfois, il semble que nous peinons des jours entiers sans résultat. Nous revenons vers Marie et nous la regardons sereine, active, entreprenante serviable, discrète. Elle transforme nos fatigues en offrandes gratuites et fructifie nos peines.

Marie gardait toute chose dans son cœur. Le soir, au retour chez soi et vers soi, chargée de tant de regards, de paroles et de silences, je dépose devant le cœur pur de Marie les plaintes, les gémissements ainsi que la foi, la confiance, l’espérance des gens et je puise courage, patience, persévérance et attachement à son Fils. Marie tressaille de joie, au dispensaire, les occasions de joie ne manquent pas ; nous sommes en joie de reconnaitre la présence de Dieu parmi nous à travers les gestes de don, de générosité, d’entraide et de solidarité. Les gens nous confient leurs luttes pour survivre, pour garder la foi, pour témoigner de Dieu, pour rester chrétien dans ce pays. Au nom de cette foi en Dieu plusieurs autres personnes, associations, groupes, volontaires se proposent d’aider, de participer de donner, de partager. J’entends souvent cette phrase des visiteurs et amis : “ que pouvons-nous faire pour aider ? En quoi puis-je être utile? Leurs questions m’incitent à trouver les moyens et du temps pour agir, des manières de rendre service et d’alléger les souffrances des autres ou de redonner courage et espérance.

Cœur Immaculé de Marie inspire-nous les paroles et les gestes qui protègent la vie, qui redonnent vie, qui font aimer la vie, Elle est don de ton Fils. Rends-nous pleins de créativité et d’innovation afin de refléter la beauté et la bonté de la Sainte Trinité que tu as accueillie dans ton cœur si pur.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

En réponse à la demande du Pape de prier pour la paix au Myanmar, ACN annonce une initiative de prière qui coïncide avec l'anniversaire du coup d'État...
Après l'attaque d'une église protestante dans le Congo, un missionnaire dénonce le silence de la communauté internationale...
La reconstruction du couvent des sœurs dominicaines de St Joseph, totalement détruit, à Batnaya, en Irak, est un signe de cette foi....