« J’étais perdu et j’ai été retrouvé. J’étais mort et je suis ressuscité », déclare un prêtre libéré au Mali

« J’étais perdu et j’ai été retrouvé. J’étais mort et je suis ressuscité », dit le Père Léon Douyon, prêtre catholique de la ville de Ségué, dans le diocèse de Mopti (Mali), qui a été libéré le 13 juillet dernier, après avoir passé trois semaines comme otage d’un groupe de rebelles.

Lors de son premier sermon, prononcé lors de la messe du dimanche 18 juillet en l’église Notre-Dame de l’Annonciation à Sévaré, à environ 12 km de la capitale Mopti, le prêtre a dit à ses fidèles « je ne pensais plus vous revoir », après son enlèvement le 21 juin dernier avec « quatre de mes paroissiens » sur la route de Ségué à San. Quelques heures après l’enlèvement, les quatre autres otages ont été libérés et une campagne de prière pour le prêtre a été lancée au Mali et à l’étranger.

« Tout est l’œuvre de la grâce. Depuis ce jour où vous avez mobilisé une chaîne de prière. Chacun d’entre vous, à travers le chapelet et différentes prières, a invoqué le Dieu libérateur », a déclaré le prêtre en bambara, la langue locale. « Dieu notre père qui nous donne tant, n’oublie aucun de ses enfants », a déclaré le prêtre dans son message adressé à la fondation pontificale ACN.

Père Léon Douyon, prêtre catholique de la ville de Ségué, dans le diocèse de Mopti (Mali).
Père Léon Douyon, prêtre catholique de la ville de Ségué, dans le diocèse de Mopti (Mali).

« Grâce aux prières et aux bénédictions qui sont venues de tous côtés, je suis à nouveau parmi vous pour poursuivre la mission de Jésus-Christ. Merci infiniment pour tout ce que vous avez fait pour moi, pour ma famille, pour la famille des fidèles. Merci, merci, merci beaucoup », a répété le père Léon qui, dans un message ultérieur, a également remercié explicitement les bienfaiteurs de ACN pour leurs prières.

« Que Dieu tout-puissant, Seigneur de toutes choses, Seigneur de notre vie, vous comble de sainteté et de ses bienfaits », a-t-il ajouté lors de la célébration à Sévaré, invitant chacun à prier « pour un Mali plus fraternel et plus uni ».

Enfin, il a appelé à « continuer à prier aussi pour Sœur Gloria », une religieuse colombienne enlevée au Mali il y a quatre ans. Selon les informations dont dispose ACN, la religieuse est détenue par un nouveau groupe terroriste lié à Al-Qaïda, appelé « Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans ».

Mali - Messe du matin le 18.07.2021 en l'église de Notre Dame de l'Annonciation à Sévaré avec le Père Léon Douyon. Le Père Léon Douyon a été enlevé le 21.06.2021 et libéré le 13.07.2021.
Mali – Messe du matin le 18.07.2021 en l’église de Notre Dame de l’Annonciation à Sévaré avec le Père Léon Douyon. Le Père Léon Douyon a été enlevé le 21.06.2021 et libéré le 13.07.2021.

Depuis 2012, des groupes djihadistes liés à Al-Qaïda et à l’État Islamique procèdent à des enlèvements au Mali afin d’obtenir de l’argent ou d’exercer des pressions politiques. Dans la région de Mopti, il existe également de graves conflits entre groupes ethniques et communautés, provoqués principalement par des différends concernant la propriété foncière et les ressources naturelles entre les Peuls qui sont principalement musulmans et les Dogons qui pratiquent surtout des religions traditionnelles ou sont chrétiens.

Selon le rapport sur la liberté religieuse de la fondation ACN, la branche sunnite de l’islam prédomine au Mali. Près de 13% de la population sont adeptes d’autres religions. Les chrétiens représentent un peu plus de 2%, les deux tiers d’entre eux étant catholiques et le dernier tiers protestant. Le Mali abrite également des religions africaines traditionnelles (près de 9% de la population), et certains musulmans et chrétiens intègrent des traditions africaines dans leurs pratiques et rites religieux.

Maria Lozano

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

En réponse à la demande du Pape de prier pour la paix au Myanmar, ACN annonce une initiative de prière qui coïncide avec l'anniversaire du coup d'État...
Après l'attaque d'une église protestante dans le Congo, un missionnaire dénonce le silence de la communauté internationale...
La reconstruction du couvent des sœurs dominicaines de St Joseph, totalement détruit, à Batnaya, en Irak, est un signe de cette foi....