Une communauté indigène d’Amazonie peut maintenant lire la Bible dans sa propre langue

La nouvelle édition en langue sateré de la Bible d’ACN pour enfants est plus qu’un instrument pour approfondir la foi, car elle contribue également à préserver la langue et la culture d’un peuple autochtone.

Les membres de la tribu amazonienne des Sateré-Mawés peuvent désormais lire la Bible dans leur propre langue. La Fondation internationale Aid to the Church in Need (ACN) a achevé une nouvelle édition de sa Bible pour enfants « Dieu parle à ses enfants » et l’a distribuée à diverses communautés.

Bible
Distribution de la Bible de l’enfant à Saterê-Mawé

Le peuple Sateré-Mawé vit dans les régions amazoniennes d’Andirá et de Marau. À la mi-décembre, grâce à ACN, plus d’un millier d’exemplaires de sa Bible pour enfants ont été distribués aux représentants de près d’une trentaine de communautés.

Le Père Henrique Uggé, missionnaire italien à l’Institut pontifical pour les missions étrangères (PIME), qui travaille avec les indigènes d’Amazonie depuis des décennies, souligne que « nous aimons tous entendre, lire et méditer la Parole de Dieu dans notre propre langue et dans notre propre contexte culturel et historique ». Le Père Henrique Uggé se réjouit que les Sateré-Mawés puissent désormais eux aussi écouter les lectures de la messe dans leur langue, ce qui « leur sera très utile ».

Le Père Henrique Uggé se souvient que lorsqu’il est arrivé dans la région en 1972, cette tribu ne comptait qu’environ 1.200 membres et était menacée d’extinction à cause des maladies et parce qu’elle avait été totalement abandonnée par les autorités civiles. Aujourd’hui, ils sont plus de 12.000 et les enfants bénéficient d’un réseau d’écoles bilingues.

Bible
Le Père Henrique Uggé avec les enfants

Cette nouvelle édition de la Bible pour enfants, qui comprend les histoires clés de l’Ancien et du Nouveau Testament et a été financée et distribuée par ACN, est le fruit des efforts des sept catéchistes locaux qui l’ont traduite. L’un d’eux est Dercival Santos Batista, membre de l’ethnie Sateré-Mawée. Il déclare : « Grâce à ce livre, nos enfants et adolescents vont marcher sur le droit chemin. C’est également très important pour notre propre compréhension de la Parole de Dieu ».

Un autre traducteur, Honorato Lopes Trindade, explique que des publications comme celle-ci ont comme valeur ajoutée de contribuer à préserver la culture locale. « Nous sommes en train de perdre notre langue, et nous devrions nous battre pour la garder. De nombreux termes utilisés dans cette Bible sont tombés en désuétude, si bien que les lecteurs devront faire des recherches pour les comprendre ».

Le Père Henrique Uggé souligne l’importance de cette contribution à la préservation de la culture indigène et explique que des éditions d’autres livres spirituels et liturgiques, y compris des livres audio, sont en préparation.

Bible
la Bible de l’enfant à Saterê-Mawé

La Bible pour enfants d’ACN a été publiée pour la première fois en 1979, et depuis lors, elle a été traduite en 190 langues. Au total, plus de 50 millions d’exemplaires ont été imprimés, dont plus de 10 millions pour le seul Brésil. En plus des versions en sateré-mawé et en portugais, la Bible de l’enfant a été traduite dans d’autres langues autochtones brésiliennes telles que le guarani, le tukano, le ticuna et le macuxi, dans certains cas cette Bible pour enfants étant le premier livre publié dans la langue en question.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

En réponse à la demande du Pape de prier pour la paix au Myanmar, ACN annonce une initiative de prière qui coïncide avec l'anniversaire du coup d'État...
Après l'attaque d'une église protestante dans le Congo, un missionnaire dénonce le silence de la communauté internationale...
La reconstruction du couvent des sœurs dominicaines de St Joseph, totalement détruit, à Batnaya, en Irak, est un signe de cette foi....