Pakistan : La fondation ACN va fournir une aide d’urgence aux victimes des émeutes de Jaranwala

Le programme d’aide à 464 familles comprend des articles de première nécessité, la rénovation de maisons et l’achat de véhicules pour ceux dont les moyens de subsistance ont été détruits lors des attaques.

300 familles chrétiennes et plus de 1 000 personnes ont besoin de nourriture quotidienne et d'autres fournitures d'urgence.
300 familles chrétiennes et plus de 1 000 personnes ont besoin de nourriture quotidienne et d’autres fournitures d’urgence.

L’œuvre catholique internationale de bienfaisance Aid to the Church in Need (ACN) fournira une aide d’urgence aux victimes des émeutes antichrétiennes qui ont eu lieu à Jaranwala, dans le district du Pendjab, au Pakistan.

Selon le diocèse local de Faisalabad, les émeutes ont été déclenchées le 16 août par une fausse accusation de blasphème, lorsque des rumeurs ont commencé à se répandre selon lesquelles un homme et son fils avaient manqué de respect au Coran en y plaçant leurs photographies. Des foules ont alors attaqué les chrétiens, leurs maisons et leurs lieux de culte. Les autorités locales n’ont rien fait pour endiguer la violence et les assaillants ont bloqué les routes menant à Jaranwala pour empêcher toute aide extérieure de parvenir aux victimes.

Miraculeusement, aucun chrétien n’a été tué au cours de ces attaques, mais des centaines de familles ont dû fuir et ont perdu tous leurs biens et leurs moyens de subsistance, contraints de rester chez des parents ou même dans des champs situés à proximité.

Église et maisons chrétiennes détruites après l'attaque des extrémistes
Église et maisons chrétiennes détruites après l’attaque des extrémistes

Le diocèse a identifié 464 familles en situation d’immense détresse et a élaboré un plan pour leur fournir d’abord une assistance immédiate, puis les biens et l’aide nécessaires pour reconstruire leur vie. « La vie de ces personnes est gravement menacée, alors qu’elles luttent pour survivre dans des conditions extrêmement difficiles », a déclaré Mgr Joseph Indrias Rehmat, évêque de Faisalabad, à ACN.

Les familles ont besoin d’articles de première nécessité tels que des vêtements, des appareils de cuisine, de la literie et des matelas, des fournitures scolaires pour les enfants et même des rickshaws et des motos pour les chauffeurs et les livreurs dont les véhicules ont été détruits lors des attaques.

Visite de l'évêque Joseph Indrias Rehmat à la ville chrétienne de Jarnawala après l'attaque
Visite de l’évêque Joseph Indrias Rehmat à la ville chrétienne de Jarnawala après l’attaque

« Mgr Joseph Indrias Rehmat a demandé une aide financière à ACN, et la fondation est heureuse d’annoncer qu’elle financera le projet d’urgence pour aider la communauté chrétienne, et ces 464 familles en particulier, à se remettre sur pied », a déclaré Marco Mencaglia, directeur des projets de ACN. « Si nécessaire, nous sommes également prêts à envisager un soutien futur pour la réparation des maisons et des bâtiments d’Église entièrement incendiés à Jaranwala », a-t-il ajouté.

« Nous sommes impatients de collaborer avec ACN pour soulager la souffrance de ces malheureuses victimes, et nous exprimons notre sincère gratitude aux bienfaiteurs pour leur bienveillance et leur participation à ce projet », a déclaré Mgr Joseph Indrias Rehmat à ACN.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

Malgré la crise humanitaire dévastatrice, père Gabriel Romanelli, curé de la paroisse de la Sainte Famille à Gaza,...
On estime que la Chine - sans compter Hong Kong et Macao - compte entre 50 et 70 millions...
La fondation pontificale Aid to the Church in Need (ACN) exhorte ses bienfaiteurs et amis à participer à...