Bangladesh: une aide à la construction de la chapelle d’un village

Cela fait longtemps que les fidèles du village de Noyanagar désirent une nouvelle chapelle. En effet, la petite chapelle d’argile qu’ils avaient construite eux-mêmes il y a près de 30 ans est bien trop petite pour la communauté en pleine croissance. En outre, ses murs sont fissurés, et la pluie pénètre également par le toit. Pendant la saison des pluies, il n’est pas possible que des messes y aient lieu. Or, l’église paroissiale se situe à 11 kilomètres. Trop loin pour y aller à pied.

Noyanagar: la petite chapelle d’argile qu’ils avaient construite eux-mêmes il y a près de 30 ans est bien trop petite pour la communauté en pleine croissance.

Les autochtones appartiennent à l’ethnie « Sandal », qui pratiquait à l’origine une religion animiste. Cependant, cela fait longtemps que les habitants de ce village sont majoritairement catholiques. Ils sont très pauvres et vivent au jour le jour, mais ils se satisfont du peu qu’ils ont et en remercient Dieu. Ils ont une foi très forte et participent intensément à la vie ecclésiale. Les fêtes liturgiques sont célébrées avec une profonde dévotion.

Mais pour cela, il leur fallait une église appropriée. Or jusqu’alors, ils n’avaient pas été en mesure de réunir les fonds nécessaires. Mais nos bienfaiteurs ne les ont pas abandonnés : ils ont rassemblé 10.500 euros pour que la paroisse de Noyanagar puisse construire une chapelle, modeste mais solide. La joie fut immense, et les paroissiens ont aidé aux travaux. Ils ont hâte que l’église soit enfin achevée !

Nos bienfaiteurs ne les ont pas abandonnés : ils ont rassemblé 10.500 euros pour que la paroisse de Noyanagar puisse construire une chapelle, modeste mais solide.

« Pour les fidèles et toute la communauté du village de Noyanagar, ce sera une grande joie de pouvoir prier tranquillement. Cela les reliera davantage aux valeurs chrétiennes. La messe dominicale et les autres offices en seront plus fructueux. Les fidèles de la paroisse de Noyanagar seront toujours reconnaissants envers les bienfaiteurs qui ont eu la générosité de tendre une main secourable pour construire cette chapelle », écrit le Père Narayan Singh.

Merci beaucoup à tous ceux qui ont offert leur aide !

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

En réponse à la demande du Pape de prier pour la paix au Myanmar, ACN annonce une initiative de prière qui coïncide avec l'anniversaire du coup d'État...
Après l'attaque d'une église protestante dans le Congo, un missionnaire dénonce le silence de la communauté internationale...
La reconstruction du couvent des sœurs dominicaines de St Joseph, totalement détruit, à Batnaya, en Irak, est un signe de cette foi....