Menu
Menu

Haïti en 2019

Nombre de projets
J
132
Project
applications
K
39
Funded
projects
Type de projets
Head of Section

Haïti est considéré comme le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental. Les catastrophes naturelles comme le séisme dévastateur de 2010 ou l’ouragan Matthew en 2016 laissent régulièrement derrière elles de graves dégâts. Viennent s’y ajouter la corruption et la mauvaise gestion du pays. Face à la grave crise économique et aux protestations violentes, l’Église catholique s’est adressée en septembre 2019 au gouvernement en place par une lettre ouverte et l’a appelé à assumer sa responsabilité à l’égard de la population qui souffre.

Le pays compte environ 10 millions d’habitants dont 55% sont catholiques. En dépit des circonstances les plus défavorables, le nombre de catholiques augmente dans le pays. De nouvelles paroisses sont créées dans l’ensemble des dix diocèses. Celles-ci ne disposent cependant même pas d’une église pour la célébration de la messe. ACN apporte ici des aides à la construction et à la rénovation.

Je souhaite remercier ACN et tous les bienfaiteurs pour leur aide de longue date à Haïti.

Évêque Désinord Jean de Hinche

En outre, nous avons surtout apporté notre soutien à la formation de prêtres et de catéchistes. En plus du travail pastoral, les prêtres s’occupent aussi des besoins sociaux et matériels de la population. Notamment dans les régions rurales et dans les quartiers périphériques des villes, ils sont souvent les seuls interlocuteurs pour les personnes qui sont dans le besoin. Mais eux-mêmes vivent pour la plupart dans la pauvreté et n’ont souvent même pas d’électricité dans leurs habitations. ACN aident les ecclésiastiques dans le besoin par des offrandes de messe.

La chapelle de l’archange Michel dans les montagnes près de Jacmel est caractéristique de l’état de nombreuses églises à Haïti.
La chapelle de l’archange Michel dans les montagnes près de Jacmel est caractéristique de l’état de nombreuses églises à Haïti.

Le culte vaudou qui a été officiellement reconnu comme religion en 2003 et qui est aussi largement répandu dans la population catholique préoccupe beaucoup l’Église locale. C’est pourquoi ’Église cherche à renforcer son engagement pour la proclamation de la foi.