Menu
Menu

Venezuela en 2018

Nombre de projets 2018
J
206
Project
applications
K
110
Funded
projects
Type de projets 2018
Responsable de projets

Le Venezuela est non seulement un pays des records mais aussi des contradictions. Cet État dispose d’une part des plus grandes réserves pétrolières du monde estimées à 50 milliards de tonnes, et d’autre part, il a le taux de criminalité et d’inflation le plus élevé au monde. La mauvaise gestion du régime socialiste du président Maduro a provoqué la famine dans le pays. Les personnes âgées, les enfants et les malades meurent parce que les médicaments de base manquent ou que l’électricité tombe en panne. Le Venezuela survit au jour le jour, et il en va de même pour l’Église. C’est pourquoi l’aide que nous apportons au Venezuela est avant tout une aide à la survie.

« C’est justement dans une situation d’extrême détresse que la foi donne aux gens un peu d’espoir et de confiance. »

La crise politique vénézuélienne a conduit le pays dans une crise économique d’une envergure historique. A l’exception d’une petite élite, toutes les couches sociales en sont touchées. Jusqu’en 2015, nous ne recevions que peu de demandes de soutien venant du Venezuela, l’Eglise subvenait en grande partie elle-même a ses besoins. Mais depuis trois ans, l’Eglise locale qui était naguère autonome, rencontre toujours plus de difficultés. Les requêtes viennent maintenant de tous les diocèses, le montant des promesses d’aide atteignait en 2018 plus d’un million d’euros.

On Via Crucis, the Way of the Cross in Tucupita, Venezuela.
Sur la Via Crucis, le chemin de croix de Tucupita, Venezuela.

La moitié des financements doit permettre aux prêtres et aux religieux de survivre car ces derniers sont plus indispensables que jamais dans ce contexte de crise. Au cœur des troubles politiques du pays, l’Eglise est souvent la seule institution qui appelle à un règlement pacifique des conflits.

Mass in the diocese of La Guaira.
Messe dans le diocèse de La Guaira.

Etant donne l’apparition d’une remise en cause de la foi et du désespoir chez beaucoup de personnes dans cette situation de crise, l’Eglise doit d’autant plus proclamer un message d’amour et d’espoir. Outre l’aide à la subsistance, près d’un tiers de notre budget destine au Venezuela va à la catéchèse et aux initiatives pastorales. Un autre soutien financier est investi dans l’aide à l’acquisition de véhicules et dans la rénovation d’institutions ecclésiastiques.

Young prison inmate receives the YOUCAT.
Un jeune prisonnier reçoit le YOUCAT.

Plus de 10 000 exemplaires du YOUCAT pour le Venezuela

ACN a pu faire parvenir de différentes manières dans le pays plus de 10 000 exemplaires du YOUCAT, du livre de prières YOUCAT mais aussi du livre de confirmation YOUCAT. Ces livres sont distribués personnellement dans les paroisses par les religieuses et les catéchistes aux participants des cercles de prière et de foi. Il y a encore quelques années, l’Eglise aurait encore imprime elle-même les documents et les livres pour une telle initiative pastorale. Mais même le papier est devenu rare au Venezuela et les livres ne peuvent plus être achetés à cause de l’inflation galopante.