Menu
Menu

Inde en 2019

Nombre de projets en 2019
J
708
Project
applications
K
496
Funded
projects
Type de projets en 2019
Head of Section

Avec plus de 1,3 milliard d’habitants, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde. Parmi eux, 80 % des Indiens sont hindous et 14,2 %, musulmans. La proportion des chrétiens représente 2,3 %. L’Église catholique en Inde compte néanmoins 21 millions de fidèles. Cependant, un hindouisme de plus en plus radical mène la vie dure aux minorités religieuses et ethniques et les empêche de se développer dans le pays. L’Église locale fait l’objet de discriminations et d’attaques. Notre fondation soutient l’Église surtout dans les régions pauvres du nord et du nord-est du pays.

Après la réélection du parti au pouvoir des nationalistes hindous et du premier ministre Narendra Modi, la situation a continué de s’aggraver pour les minorités religieuses et ethniques en Inde en 2019. Ainsi, par exemple, un collège jésuite a été dévasté par des hindous radicaux dans l’État fédéré du Jharkhand dans le nord-est de l’Inde. L’Église locale vit dans la peur. Des lois comme celle de l’anti-conversion qui interdit aux hindous de rallier d’autres communautés religieuses, accentuent encore la problématique des minorités. La loi est déjà en vigueur dans 29 États fédérés.

Les fidèles rentrent chez eux après une procession chrétienne dans l'État du Bihar.
Les fidèles rentrent chez eux après une procession chrétienne dans l’État du Bihar.

La menace croissante ne dissuade cependant pas la plupart des chrétiens de participer de manière active à la vie religieuse. Le nombre élevé de vocations de prêtres et de religieuses est également encourageant. Pourtant, malgré une énorme croissance économique, la pauvreté et le sous-développement continuent d’être très marqués dans beaucoup de régions de l’Inde.

Sœurs en conversation avec des croyants à Gumuda, diocèse de Kashinagar.
Sœurs en conversation avec des croyants à Gumuda, diocèse de Kashinagar.

Des hindous radicaux menacent la vie chrétienne en Inde.

En de nombreux endroits, l’infrastructure de l’Église est encore en construction. En Inde, nous aidons l’Église locale grâce à des véhicules pour le suivi pastoral, nous attribuons des aides à la formation pour les prêtres, les religieux et les laïcs, nous subventionnons des programmes d’approfondissement de la foi et nous contribuons à la construction et à la conservation d’institutions ecclésiastiques.