Menu
Menu

Sierra Leone en 2017

Number of projects in 2018
J
0
Project
applications
K
0
Funded
projects
Type of projects in 2018
Head of Section

Pendant des années, la Sierra Leone a été marquée par des catastrophes : une guerre civile atroce, le commerce illégal de diamants et d’armes, la corruption, plusieurs catastrophes naturelles et l’épidémie due au virus Ebola. C’est pourquoi le travail de l’Église s’inscrivait jusqu’à présent presque toujours dans le domaine socio-caritatif. En 2017, ACN s’est rendu pour la première fois sur place dans le petit pays situé à la pointe de l’Afrique de l’Ouest. Notre initiative de soutien des projets pastoraux a été accueillie avec enthousiasme.

Malgre toutes les crises, le systeme politique de la Sierra Leone reste stable, le respect des droits de l’homme et la liberte de religion se sont ameliores. Bien que la population soit musulmane a plus de 78 %, les communautes religieuses coexistent pacifiquement. L’une des principales raisons en est que presque tout le pays recoit un enseignement dispense dans des ecoles chretiennes. C’est la que les eleves apprennent les valeurs chretiennes et la pensee chretienne ainsi que leur mise en oeuvre. Il y a encore peu de temps, les ecoles catholiques etaient les seules ecoles dans tout le pays.

Seminariste du diocese de Bo, Sierra Leone.
Seminariste du diocese de Bo, Sierra Leone.

« Une formation durable des prêtres en Afrique nous tient à coeur. «

Depuis un an, les soeurs de Jesus Misericordieux de Pologne s’occupent des enfants pour leurs devoirs de classe et leur hygiene. ACN a participe a la construction du cloitre.
Depuis un an, les soeurs de Jesus Misericordieux de Pologne s’occupent des enfants pour leurs devoirs de classe et leur hygiene. ACN a participe a la construction du cloitre.

Le centre pastoral Jean-Paul II a Freetown etait considere jusqu’en octobre 2017 comme l’un des plus grands centres de rencontre des pretres, des religieux et des laics en Sierra Leone pour les exercices spirituels, les formations continues ou les retraites. En raison de l’etat vetuste du batiment et au terme de longues discussions, il a ete decide de le fermer. En accord avec l’archeveque, nous avons apporte une aide pour la renovation du centre de sorte que ses portes vont bientot rouvrir et que ce lieu servira a nouveau a transmettre la foi.