Menu
Menu

Afrique

En 2019, l’Afrique a battu pour la seconde fois un triste record. C’est le continent qui compte le plus grand nombre de prêtres, de religieux et de collaborateurs ecclésiastiques assassinés. L’augmentation du nombre d’enlèvements et l’expansion croissante de la terreur islamiste sont également préoccupantes. La flambée de la violence au Burkina Faso est particulièrement dramatique. Les chrétiens d’Afrique subissent des pressions en de nombreux endroits. Là où ils sont en minorité, ils sont discriminés, poursuivis et expulsés. C’est pourquoi le continent noir a également été une région prioritaire pour ACN en 2019.

Malgré les situations souvent catastrophiques, l’Afrique reste un continent d’espoir pour l’Église catholique. En effet, avec un total de 234 millions de catholiques, ce sont plus d’un sixième de l’ensemble des catholiques du monde entier qui vivent là-bas. Un prêtre sur neuf et un séminariste sur quatre dans le monde est un Africain. En période de famine, de violence et d’instabilité politique, c’est toujours l’Église qui se tient aux côtés de la population – elle apporte son aide là où les États font défaut. C’est pourquoi notre fondation considère qu’il est de son devoir de soutenir l’Église en Afrique non seulement dans sa mission pastorale, mais aussi dans son engagement social et humanitaire.

C’est pourquoi le continent noir a également été une région prioritaire pour ACN en 2019.
C’est pourquoi le continent noir a également été une région prioritaire pour ACN en 2019.

Avec 234 millions de catholiques, l’Afrique reste un continent d’espoir.

Avec un total de 234 millions de catholiques, plus d'un sixième de tous les catholiques du monde vivent en Afrique.
Avec un total de 234 millions de catholiques, plus d’un sixième de tous les catholiques du monde vivent en Afrique.

ACN se concentre en premier lieu sur l’aide à la formation initiale et continue des prêtres, des religieux et des laïcs en Afrique. Parmi nos priorités figure également le soutien aux initiatives qui renforcent et protègent les familles dans les situations de crise et de conflit. Nous aidons en outre les paroisses pour l’acquisition de véhicules tout terrain afin que les agents pastoraux puissent atteindre les personnes vivant dans des régions éloignées et lorsque l’état des routes est extrêmement mauvais. D’autres moyens sont attribués à la construction d’églises et de chapelles qui sont une source d’identité, en particulier dans les régions à minorité catholique.