Madagascar en 2017

Number of projects in 2018
J
0
Project
applications
K
0
Funded
projects
Type of projects in 2018
Head of Section

Sur la quatrième île du monde par sa taille, plus de trois quarts de la population vit dans une pauvreté extrême. 15 % de la population est catholique. Des fondamentalistes étrangers menacent actuellement d’islamiser le pays. Leur haine est dirigée aussi contre les catholiques – de nombreuses institutions sont victimes de vandalisme. Dans ce contexte, les efforts de première évangélisation et le financement de nouveaux prêtres sont de première nécessité.

Les violences fondamentalistes et djihadistes sont le reflet des forts conflits religieux que les eveques deplorent aujourd’hui dans le monde entier. Ainsi, a Madagascar, des Bibles ont ete achetees en masse et brulees, des statues de la Tres Sainte Vierge Marie detruites et des cloches d’eglises volees. Cette situation est encore aggravee par la politique d’immigration du gouvernement. Actuellement, l’entree d’etrangers musulmans, en particulier en provenance de Turquie, est encouragee a grande echelle.

« Beaucoup de gens ici n’ont jamais entendu parler de l’Evangile. »

Construction d’une eglise de l’Ordre des Carmelites a Besimpona.
Construction d’une eglise de l’Ordre des Carmelites a Besimpona.

Cours presbytéral à Rome

Pour renforcer la presence de l’Eglise a Madagascar, nous apportons depuis des annees notre soutien a la formation de seminaristes. En juillet 2017, tous les instructeurs du seminaire ont ete envoyes durant cinq semaines a un cours de la Legion du Christ a Rome. Le cours visait un renforcement spirituel et l’approfondissement de leur mandat chez les uns ainsi que l’eveil de la vocation chez d’autres.

En juillet 2017, tous les instructeurs du séminaire ont été envoyés à Rome pour un cours de cinq semaines par les Légionnaires du Christ.
En juillet 2017, tous les instructeurs du séminaire ont été envoyés à Rome pour un cours de cinq semaines par les Légionnaires du Christ.

A Rome, l’ensemble de l’equipe des instructeurs a pu vivre, travailler et prier ensemble – les evenements et les experiences des participants nous encouragent a continuer de financer des projets a Madagascar. Voici ce que nous rapportait un eveque malgache : ≪ Le Pape me demanda qui nous apportait de l’aide, ce a quoi je repondis : Aid to the Church in Need. Et le Pape a repete ce que le Cardinal Filoni m’avait deja confirme : Ils realisent tellement de choses avec leur aide parce qu’ils prient. ≫