Menu
Menu

Libéria en 2018

Nombre de projets 2018
J
11
Project
applications
K
12
Funded
projects
Type de projets 2018
Responsable de projets

Le Liberia a connu entre 1989 et 2003 l’une des plus sanglantes guerres civiles du continent. Le pays ne s’en est jusqu’à présent toujours pas remis. Pour l’Église, les conséquences de la guerre constituent un grand défi. Notre aide pour le Liberia se concentre avant tout sur l’aide apportée aux prêtres qui sont souvent la seule source d’espoir pour de nombreux fidèles.

Plus de deux tiers des Libériens ne croient toujours pas à une paix durable. Du fait de la guerre civile, toutes les facettes de la vie sociale restent marquées d’une extrême défiance. C’est pourquoi nous apportons notre soutien à l’Eglise dans sa mission pastorale partout où cela est possible. Nous mettons l’accent sur l’aide apporte aux prêtres, car de fait ce sont eux qui doivent fournir le plus gros effort dans la reconstruction spirituelle de ce pays meurtri par la guerre.

» Les âmes des fidèles sont encore plus détruites que l’infrastructure. «

Entre 2014 et 2016, la crise du virus Ebola est venue s’ajouter aux conséquences de la guerre et a été une nouvelle épreuve pour les Libériens. Afin de mieux pouvoir guérir les traumatismes de la guerre et de l’épidémie, les évêques prévoient de proposer en 2019 à leurs prêtres des retraites spirituelles supplémentaires afin qu’ils puissent aider plus efficacement les fidèles dans leur détresse.