Menu
Menu

Ethiopie en 2018

Nombre de projets 2018
J
91
Project
applications
K
70
Funded
projects
Type de projets 2018
Responsable de projets

Malgré une forte croissance économique, l’Éthiopie – située dans la Corne de l’Afrique – est toujours marquée par une grande pauvreté. Le pays compte près de 102 millions d’habitants dont 58 % sont des chrétiens orthodoxes. La proportion de musulmans augmente et regroupe environ 34 % de la population. Les catholiques ne représentent quant à eux que 1 %. L’Église catholique est néanmoins très active. Pour pouvoir pérenniser cette dynamique à l’avenir, ACN aide l’Église locale principalement pour la formation des prêtres, la pastorale de la jeunesse ainsi que pour les projets de construction.

En Ethiopie, l’Eglise catholique dirige un grand nombre d’écoles et de jardins d’enfants ainsi que des organismes sociaux qui bénéficient aux membres de toutes les religions. Ces institutions contribuent ainsi largement à l’entente entre les différentes populations du pays. L’Eglise est aussi active dans des régions reculées et sous-développées. Elle s’occupe là-bas par exemple de tribus comme celle des Oromo ou celle des Gumuz auxquelles personne ne s’intéresse. La première évangélisation, l’enseignement de la foi et l’accompagnement pastoral constituent les priorités.

Jeune fille de la tribu des Desanetch dans le village d’Oromate ou les gens ont decouvert l’Evangile il y a peu de temps.
Jeune fille de la tribu des Desanetch dans le village d’Oromate ou les gens ont decouvert l’Evangile il y a peu de temps.

Les églises et les chapelles sont très importantes pour les personnes qui se convertissent a la foi catholique car elles créent une identité et ancrent chez les fidèles un sentiment d’appartenance à l’Eglise. C’est pourquoi ACN soutient de nombreux projets de construction. Les ecclésiastiques qui transmettent la foi et qui apportent des réponses sont également indispensables. Pour cette raison, ACN a approuvé de nouveau en 2018 de nombreux projets pour la formation initiale et continue de prêtres, de religieux et de laïcs ainsi que pour l’organisation de programmes pastoraux.

» Grâce à votre aide, les jeunes chantent maintenant la bonté de Dieu. «

Il faut avant tout mettre l’accent sur l’accompagnement pastoral de la jeunesse qui vise entre autres à motiver les jeunes émigrés mais à s’engager au contraire pour le bien-être de leur patrie. ACN contribue également au financement et à l’acquisition de véhicules adaptes qui sont primordiaux pour maintenir l’accompagnement spirituel sur ces territoires généralement immenses.